• : Les tribulations d'un homme au service de sa Souveraine.
  • Mien et sa Maitresse

...Nos Articles...

...Objets du Culte...

  • Fouet.jpg

...Derniers Commentaires...

...Calendrier...

Mai 2017
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Mardi 16 septembre 2 16 /09 /Sep 08:38
- Par Mien
Comme expliqué il y a deux jours, j'ai oublié la Cravache à Cris et Chuchotements samedi.
Ma Reine m'a enjoint de choisir une punition adaptée à la faute et au contexte.
J'ai donc repensé à cette soirée, et à ma faute. Plusieurs choses me sont venues à l'esprit, et ont participé à la proposition que j'aifaite hier à ma Maîtresse.
Au cours de cette soirée, 2 personnes ont demandé à se soumettre à la Cravache de ma Reine, et une 3eme a été proposée par son Maître. Ma Souveraine a décliné toutes ces propositions, pour différentes raisons, tout en me disant le lendemain avoir eu une fugace envie d'accepter. Cela a réveillé une grosse vague de jalousie et d'incompréhension : ma Reine m'ayant toujours dit qu'elle ne prenait pas de plaisir à me corriger, pourquoi diable pourrait-elle vouloir flageller une autre personne ? Est-ce que je ne lui suffi pas ? Ne suis-je pas un bon esclave ? Mais surtout, la grosse angoisse qui m'a étreint : et si elle m'abandonnait ?
J'ai donc hier soir expliqué toutes ces angoisses à ma Reine. Tout en lui expliquant que si elle éprouvait ce désir, je ne souhaitais pas aller contre, mais que j'aurais besoin d'être réconforté, et rassuré dans mon statut d'esclave unique, en vertu de nos Serments. En effet, si ma Souveraine a un désir, ne dois-je pas tout faire pour lui permettre de le satisfaire ? Ne suis-je pas supposé faire en sorte d'accéder de bonne grâce à ses envies, quelles qu'elles soient ? Nous avons donc pu discuter un peu autour de ce sujet hier soir. Et ma Maîtresse m'a promis que j'étais le seul digne à ses yeux d'être son esclave, et que si elle s'occupait très temporairement d'une autre personne, elle me rassurerait tout de suite avant ou après sur sa préférence pour moi...
J'ajoute que ma Souveraine m'a expliqué hier aussi que décliner les offres, puis me les raconter après avait été pour elle un moyen de me montrer à quel point elle était sollicitée, à quel point j'ai de la chance de lui appartenir...
Tous ces éléments enterrinés, j'ai pu faire ma proposition à ma Souveraine :
"En punition de ma faute, je vous demande Maîtresse de bien vouloir flageller un(e) autre que moi, sous mes yeux".

Ma Reine m'a promis de réfléchir à cela. Inutile de dire que j'ai terriblement hâte de sa réponse...
Publié dans : Fautes & Punitions - Communauté : Soumission et appartenance
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés