• : Les tribulations d'un homme au service de sa Souveraine.
  • Mien et sa Maitresse

...Nos Articles...

...Objets du Culte...

  • Cadeau-Collier-Mien.jpg

...Derniers Commentaires...

...Calendrier...

Mars 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Mercredi 29 octobre 3 29 /10 /Oct 21:44
- Par Maîtresse
Alors voilà, en effet, je n'aime pas que Mien se permette de me taquiner trop souvent par clavier interposé. Oui, ça me "hérisse la fourrure" *
Je vais vous expliquer pourquoi :
Je ne suis pas une Domina très à cheval sur le protocole. Mien, quand il est auprès de moi, à toute latitude pour plaisanter, taquiner et se moquer gentiment.
Je suis quelqu'un d'ouvert, je ne me prends pas pour ce que je ne suis pas, et je peux très bien accepter ce genre de choses. Juste, suivant le contexte, ma réaction sera soit de rire avec lui, soit de lui montrer avec un air mi-amusé mi-désapprobateur qu'il ne faut pas pousser les bornes des limites. A partir de là, s'il continue dans cette vois, je sais que c'est plus une demande d'attention et qu'il veut me faire réagir et ressentir mon emprise.
Alors je peux, par exemple, le contraindre à mes pieds en l'attrapant par les cheveux sans ménagement, et ça nous convient à tous les deux.
Finalement les taquineries de Mien et mes réponses à ses taquineries font partie de la complicité qu'il y a entre nous.
Bien.
Ceci posé, l'éloignement rend les choses très différentes.
Tout d'abord Mien me manque, par conséquent on peut imaginer que par défaut mon humeur est beaucoup moins bonne du fait de son absence.
Ensuite, quand je lis ses taquineries, je n'ai pas le loisir de pouvoir en rire avec lui : il n'est pas là.
Je peux m'en amuser et lui signifier, soit.
Je n'ai pas non plus de moments décontracté avec lui qui me permette juste de me sentir bien pour pouvoir réagir au mieux à la prochaine incartade de son clavier.
Donc, bien souvent, je prends la mouche.
Et là où un regard suffirait à lui faire prendre une posture adéquate, et à me rendre le sourire, rassérénée de la puissance de mon emprise sur lui et de sa volonté de ne pas me déplaire, je ne trouve que le vide d'un écran.
Pas moyen non plus de l'attraper sauvagement par les cheveux ou tirer sur sa laisse pour lui montrer à quel point je souhaite qu'il ajuste son comportement.
Internet nous coupe de toute communication non verbale et me fait ressentir plus intensément à quel point il me manque.
Et je me froisse.
Pas méchamment hein.
Juste assez pour avoir une sensation désagréable, chose que mon esclave ne devrait pas me procurer.

Nous n'avons aucun problème pour régler les fautes de Mien à distance. Il peut effectuer certaines punitions à distance (et c'est vrai qu'il me régale souvent de sa prose ou de ses vers ^_^). Mais de mon point de vue, une petite taquinerie ne mérite pas de déclencher mes foudres, donc il me semble inadéquat de vouloir le punir à posteriori pour un des paroles qui, s'il avait été là, ou si je les avais lues dans de meilleures dispositions, ne lui auraient valu aucune punition.

D'où son article et sa demande de suggestions.

Qu'en pensez-vous ?


* Notez que je ne m'offusque pas du tout du terme fourrure, au contraire c'est affectueux. Je trouve au mot "fourrure" un charme enfantin à rapprocher de l'ours en peluche, et puis un petit coté animal aussi, que je ne retrouve pas dans le bête mot : poil.



Publié dans : Fautes & Punitions - Communauté : Les soumises chipies
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés