• : Les tribulations d'un homme au service de sa Souveraine.
  • Mien et sa Maitresse

...Nos Articles...

...Objets du Culte...

  • crois-bis.jpg

...Derniers Commentaires...

...Calendrier...

Avril 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Samedi 23 août 6 23 /08 /Août 20:25
- Par Maîtresse
...que je n'avais pas fait le ménage.
Mais en l'absence de mon esclave, je n'allais pas me résoudre à laisser la maison en friche jusqu'à son retour.
Donc, j'ai fait le ménage.
Et, très étonnament, j'y ai pris une certaine forme de plaisir. Déjà parce qu'en effet ça faisait un long moment que je ne m'y étais pas collée, mais surtout parce que j'accomplissais toutes ces tâches en pensant à lui.
Je me suis rendue compte que déjà, rien que cette pensée rendait la chose moins pénible.
Mais surtout je me suis rendue compte que j'avais été une Maîtresse laxiste. J'avais demandé à Mien de nettoyer certaines pièces à fond. Notamment la cuisine et la salle de bains.
Bien sûr en rentrant du travail j'avais inspecté le travail de Mien, je lui ai fait faire certaines retouches le cas échéant. Et voilà tout. Sauf que... Sauf que... Mon examen a été superficiel. Grossière erreur !
Je n'ai pas pu voir certains recoins cachés qui avaient accumulé assez de saleté pour que je me rende compte que Mien les avaient oubliés.
Je me suis donc fait une note mentale sur ces endroits oubliés. La prochaine fois qu'il te sera demandé de nettoyer une pièce à fond, crois-moi que je me contenterai pas d'un examen superficiel... Et prends garde si l'endroit n'est pas réellement impecable !

Dans ma journée de ménage, il j'ai fait une désagréable rencontre. Je n'étais pas seule dans l'appartement. Non. Il y avait un intrus ! J'ai poussé un petit cri. (si, si, véridique, pour ma plus grande honte !)
Et réalisant, encore une fois, la cruelle absence de mon serviteur bien aimé, j'ai bien dû me résigner à me débrouiller seule pour chasser l'indésirable...
J'ai donc pris mon courage, et le verre vide le plus proche, à deux mains, et j'ai capturé l'indésirable. J'ai glissé un carton sous le verre, et ouste ! Dehors !

Pourquoi ne l'ai-je pas écrasée demanderez-vous ? Tout simplement parce qu'en tant qu'adepte de BDSM je n'allais pas faire souffrir une créature non consentante ~_^

Publié dans : Ma Maîtresse
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés