• : Les tribulations d'un homme au service de sa Souveraine.
  • Mien et sa Maitresse

...Nos Articles...

...Objets du Culte...

  • Fouet.jpg

...Derniers Commentaires...

...Calendrier...

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Dimanche 24 août 7 24 /08 /Août 15:06
- Par Maîtresse
Comment tout cela a-t-il commencé ?

Avant de rencontrer Mien, je n'avais aucune idée de ce qu'était le BDSM.
En dehors de quelques clichés et lieux communs de fétichisme, tortures et donjons, et je ne m'imaginais pas partie prenante de tout ça.
Je n'avais pas de vélléité de domination, même si j'ai une forte personnalité.

Cependant, un soir, Mien m'a demandé d'être sa Maîtresse...
Il m'a dit qu'il souhaitais m'appartenir, me servir et m'abandonner tout libre-arbitre.

Avant d'accepter la servitude de Mien.
Je me suis laissée un petit délai de réflexion.
J'ai douté sur plusieurs choses :
Serai-je capable d'être sa Maitresse ?
Aurai-je la force de l'amener au dépassement de lui-même qu'il recherche ?
Est-ce que je ne risque pas de le blesser involontairement (physiquement ou moralement) et de briser quelque chose entre nous ?
Aurai-je l'inventivité de lui proposer de quoi combler ses attentes ?
Saurai-je le comprendre assez bien pour cela ?

Mais ce n'était que de légers doutes, pas quelque chose d'insidieux et qui ronge.
Je m'en sentais capable.
Alors j'ai décidé de me faire confiance et de suivre mon instinct.

Je me suis aussi posé d'autres questions :
Est-ce qu'il n'y a pas un risque de le transformer en créature servile, et de fait qu'il ne m'intéresse plus ?
Et c'est ce qui me faisait le plus peur. Puisque je l'aimais tant tel qu'il était,  j'avais peur en l'altérant de risquer de l'aimer moins...
Et j'y ai réfléchi : Si c'est moi qui domine. C'est à moi de l'éduquer afin qu'il ne devienne pas ce que je ne souhaite pas.
Je le veux fort. Je veux pouvoir me réfugier dans ses bras et m'y sentir protégée.
Je peux même choisir, en tant que dominante de ne pas vouloir être dominante à certains moments. C'est mon caprice et il s'y plie.
Mais ce qui ne change pas c'est qu'il le fait dans l'esprit de me servir.
Toujours est-il que oui, le fait d'être "Mien" à part entière le rend encore plus fort. Et ce cadeau qu'il m'a fait est si incommensurable, il nous rapproche tellement, qu'il n'en est que plus précieux à mes yeux.
Je sais qu'un tel aboutissement, une telle complicité et une telle plénitude est très rare entre deux êtres.
J'ai la sensation d'être la femme la plus comblée au monde.
J'ai une telle chance qu'un homme aussi merveilleux ait pour ambition ultime de me rendre heureuse et de me servir.

Une autre question que je me suis posée : et si on se lassait ?
Et là je dois t'avouer que je n'avais pas de moyen de me rassurer...
Nous avons donc décidé que nous remettrions en cause notre relation D/s régulièrement, à l'occasion du rituel des  Serments   afin de faire le point, savoir si nous voulons l'un et l'autre continuer. Si nous en sommes pleinement satisfaits, ou s'il y a des choses qui "coincent".
Et c'est tellement de bonheur que je n'imagine pas que nous puissions un jour vouloir changer.
Nous nous posons la question, pour la forme, pour renouer avec ce que nous avons initié et nous assurer que, oui, nous avons fait le bon choix.

C'est surtout une question d'instinct, et d'amour.
Je l'aime tellement que je ne reculerai devant rien pour qu'il soit heureux.
Et si, pour contribuer à son épanouissement, il faut que je l'enchaine à un pilier et que je le fouette avec ma Cravache. J'en suis capable.
(et pourtant je suis une grande tendre et je déteste voir quiconque souffrir)
Il a fallu que j'y sois confrontée pour le comprendre.
Quand j'ai vu la sincérité et l'étendue de sa gratitude après ce moment si fort. J'étais vraiment émue aux larmes.
Et j'ai compris que je ne le faisais pas vraiment souffrir. Même si la douleur physique que j'ai infligée était intense. J'ai corrigé mon Esclave parce qu'il le méritait, et il en est heureux.
Mais ce sont des choses difficiles à imaginer tant qu'on ne les as pas vécues...

Publié dans : Ma Maîtresse - Communauté : L'art de s'offrir
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés