• : Les tribulations d'un homme au service de sa Souveraine.
  • Mien et sa Maitresse

...Nos Articles...

...Objets du Culte...

  • Fouet.jpg

...Derniers Commentaires...

...Calendrier...

Mai 2017
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Mercredi 3 septembre 3 03 /09 /Sep 08:22
- Par Mien
   Attendre une punition est chose complexe pour nous autres soumis. Elle l'est en tous cas pour moi.
Il y a la faute, à l'origine du châtiment, et souvent elle est connue. C'est en tous cas cette circonstance dont je veux parler ici.

   La faute, c'est de fumer de nombreuses cigarettes en l'absence de ma Reine (en sa présence, elle m'autorise à en fumer quelques unes, ce que je considère comme un privilège...), régulièrement, et sans parvenir parfois à faire preuve d'une volonté suffisante pour rester sain. Chaque fois que j'en ai envie, je tente de lutter, mais inévitablement, tout manquement me vaudra une punition, dont je connais le "tarif" : 5 pompes par cigarette. Je ne suis pas un athlète, et même si je reste svelte, quand il est question d'aligner 50 pompes au bout de 15 jours de faiblesse, je ne suis pas très fier... Pourtant, force est de constater que chaque fois que je cède à cette tentation (une citation que ma Reine adore, d'Oscar Wilde
: "the best way to get rid of temptation is to yield to it" - la meilleure manière de se débarasser de la tentation c'est d'y céder), je pense à la punition attenante. Et chaque fois, je me dis que bon, 5 pompes supplémentaires, ce n'est pas si terrible ! C'est ce qui m'a poussé, récemment, à demander à ma Souveraine de m'aider en trouvant une punition plus ferme, qui me permette de mieux resister : ma volonté n'est pas assez forte actuellement, et peut-être qu'une dissuasion plus efficace calmerait mon envie de fumer parfois...
 
   Mais là n'est pas le sujet de ce billet. Je veux ici expliquer à quel point l'attente d'une punition s'avère difficile à gérer : la faute donc, a été commise, et est connue de moi, j'ai fumé plusieurs cigarettes, entrainant une punition de 60 pompes si ma mémoire est bonne. Or cette punition aurait du -en tous cas je le croyais- etre effectuée le week end dernier, quand nous avons passé 2 jours ensemble. Mais nous avons eu beaucoup à faire, beaucoup à profiter aussi, de cette intimité, et ma Souveraine n'a pas trouvé apparemment le moment pour me faire effectuer cette punition. J'ai oscillé entre différentes phases. Dans un premier temps, au cours du week end, je me suis demandé si elle faisait en sorte de retarder le châtiment, de manière à me garder en forme pour son usage personnel, et de m'infliger la sentence que peu avant son départ. Le risque était cependant qu'elle ait oublié ma faute, ou en tous cas d'appliquer la punition afférente. Dès lors, partant de cette éventualité, devais-je me réjouir de cet oubli possible, échappant à quelques courbatures ? Ou au contraire devais-je faire le choix d'en parler à ma Reine et de lui demander à être puni pour ma faute, en gardant à l'esprit que bousculer ma Souveraine dans son programme risquait tout autant de la fâcher ? Choix difficile, que je me suis résolu à remettre au lendemain... de son départ. J'ai donc demandé, par ordinateur interposé, s'il s'agissait d'un oubli, ou d'une volonté de remettre à plus tard, ou encore d'une forme de test pour savoir si je demanderais à être puni. Cela intéressera peut-être le lecteur de savoir que ma Reine avait choisi de profiter pleinement de ces 48 heures ensemble, et n'avait pas trouvé de moment opportun pour cette punition (NB : qu'on n'aille pas croire que je n'ai reçu aucune punition cependant sur ces 2 jours, je garde encore le souvenir de quelques coups de Cravache, pour une faute bien plus grave...).

   Voilà donc tout mon dilemme : dois-je demander à être puni pour mes fautes, quitte à paraître insistant en demandant plusieurs fois si ma Reine n'est pas d'humeur la première fois ? Ou dois-je laisser filer les choses, ainsi que je l'ai fait ce week end ? Car dans ce cas, j'avoue que j'espère en partie que la faute va être oubliée, et la punition avec. Mais en même temps, très étrangement, j'espère que ça ne sera pas le cas : la punition est une manière pour ma Souveraine de montrer et d'assumer son rôle de Maîtresse, et ne pas la recevoir pourrait être considéré comme un acte de faiblesse, ou pire, comme un message signifiant que je ne mérite pas d'être puni. Sous-entendu : je ne suis pas un assez bon esclave, et ma Reine considère que je ne mérite pas le temps et l'énergie nécessaire à cette punition... N'oublions pas non plus que la punition, lorsqu'elle est accomplie dignement, représente une forme de pardon : lorsque ma Souveraine m'administre la Cravache, lorsque son bras cesse de frapper, ma faute est pardonnée, à défaut d'être oubliée...

   Beaucoup de gens pensent que la plus forte manière de punir un masochiste est de ne pas le punir. C'est en quelque sorte vrai, mais ne s'applique pas qu'aux seuls masochistes : dans toute relation de pouvoir, être ignoré lorsqu'on a fait une faute constitue un sévère châtiment, puisque la faute n'étant pas reconnue en tant que telle, c'est celui qui la commet qui est remis en cause dans son statut. Dès lors cependant, il me semble que si ça devait être un jour le cas, il me faudrait en avoir l'explication, ma Reine : vous le savez, j'ai souvent besoin que vous explicitiez un certain nombre de choses, et je pense que si vous ne me disiez rien, cela ne m'aiderait pas à progresser. Certes ce serait une punition violente, mais probablement pas aussi efficace que si, après m'avoir fait agenouiller à vos pieds, vous m'expliquiez, vos beaux yeux durcis par l'insatisfaction, que ma faute a été relevée et constatée, mais que, pour telle et telle raison, vous ne considérez pas que je mérite d'être puni, parce que je vous ai trop déçue. Comble du raffinnement, me faire vous supplier de me punir durement, bien plus que nécessaire en rapport à la faute commise, et me laisser mijoter quelques minutes avant de décider si ma supplique est assez convaincante pour que vous reconsidériez la possibilité d'une punition...

   L'attente va être longue, pour effectuer ces 60 pompes...

Publié dans : Fautes & Punitions - Communauté : SM: Domination/Soumission
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés