• : Les tribulations d'un homme au service de sa Souveraine.
  • Mien et sa Maitresse

...Nos Articles...

...Objets du Culte...

  • Livre-ferm-.jpg

...Derniers Commentaires...

...Calendrier...

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Dimanche 24 août 7 24 /08 /Août 20:10
- Par Mien
Certains (des amis, même ! ^^) argueront que les blogs comme celui-ci dégoulinent souvent de remerciements du soumis envers sa Maîtresse... Je suis entièrement d'accord, et je serais peiné que notre blog soit rangé avec ceux-là, pour la simple raison que nous sommes vigilants à éviter que le style des billets soit ampoulé, ou que la mièvrerie teintée de BDSM l'emporte sur la transcription d'un amour véritable, tout en étant si particulier...

Pour autant, je l'avoue, je suis terriblement enclin à remercier ma Souveraine à chaque phrase pour le bonheur qu'elle m'apporte, pour son talent si extraordinaire quand il est question de précéder mes désirs, et pour tant d'autres choses... Alors certes, je me contiens, mais il n'en est pas moins que ce billet est une ode à ma Reine : tenez-vous le pour dit, il va y avoir de l'abnégation et de la vénération par paquets de 12. Promis, après j'essaierai de me tenir ^^...

Ma Maîtresse est extraordinaire. C'est bien entendu le discours que tient à peu près tout soumis. Mais là, vous vous en doutez, ma Souveraine à moi, elle est plus mieux ! Et pour cause...
Ma Reine à moi, elle est aimante, et bienveillante. Contrairement à tou(te)s ces ersatz de dominant(e)s dont la seule vélléité est de pousser leur soumis(e) plus loin dans l'objectif de satisfaire leurs envies monopersonnelles, ma Maîtresse a l'intelligence de faire en sorte de m'emmener là où elle le souhaite, tout en s'étant à l'avance assurée que ce désir était à tout le moins latent en moi, n'attendant qu'à être exacerbé...
Et ce n'est pas tout : ma Souveraine a une classe, une élégance, un glamour que n'auront jamais la plupart des harpies (tout autant féminines que masculines) qu'on peut observer sur le net, et pour lesquelles vulgarité, insulte et violence représentent la Sainte Trinité. Qu'on n'aille pas croire que je fustige dominants et soumis pour qui ce genre de traitement représente un aboutissement ou une fin en soi. Simplement, ma Reine n'appartient pas à cette catégorie. Elle tient bien plus d'une Mata-Hari que d'une Catwoman.

Elle sait parfaitement me plier aux règles qu'elle a définies, me corriger quand c'est nécessaire, se faire servir quand elle le désire, et m'aimer pendant tout ce temps là. Respecter son soumis, ce n'est pas faire acte de faiblesse, c'est montrer que l'on cherche à le faire progresser, tout esclave soit-il. Le proverbe dit 'qui aime bien châtie bien'. Et c'est on ne peut plus vrai. Ma Maîtresse me corrige chaque fois que je dois l'être, et pour cela je lui suis reconnaissant, infiniment, car dans sa volonté de me dresser et m'éduquer, en en venant à des châtiments corporels, elle me montre que mon éducation lui importe, qu'elle veut être fière de moi en toute occasion, et surtout, qu'elle m'aime. Et je peux sentir tout cela dans chacun de ses gestes, de ses regards, ou de ses mots, ainsi que le respect qu'elle a pour ma condition d'esclave : tout simplement elle ne s'abaisse pas à traiter mon dressage et mon éducation 'par dessus la jambe'. Chaque exercice ou nouveau jeu a été soigneusement pensé, chaque punition est réfléchie, et chaque coup est calculé... Parce que ma Maîtresse est une Reine, parce qu'elle règne sur ma vie, parce qu'elle m'aime et qu'elle me respecte dans ma condition d'esclave, je la remercie chaque fois que j'en ai l'opportunité...

Merci ma Reine, merci ma Souveraine, merci Maîtresse, merci ma Déesse...
Publié dans : Ma Maîtresse - Communauté : L'art de s'offrir
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés